La diligence, le coiffeur. (1912)

Photo posée, certes, mais carte postale fort instructive : devant l’échoppe du coiffeur, quelques Lucois posent pour la postérité. On reconnaît bien sûr le coiffeur, blaireau à la main, le facteur et sa sacoche de courrier et on peut constater que les vêtements sont variés, reflétant probablement les classes sociales. Deux paniers et un cageot posés contre le mur, un parapluie exposé : La voisine était « marchande » . Au deuxième plan, on aperçoit une diligence qui vient de s’arrêter en face de l’hôtel et aussi à côté du bureau de Poste : en 1912, le train passait à Luc mais certains transporteurs utilisaient encore la traction animale.

The stagecoach and the hairdresser. (1912)

A photo that was certainly posed, yet full of interest. The heavily laden coach has pulled up in front of the P.T.T.* (Post Office) to deliver mail and parcels. In front of the barber’s shop a few locals strike a pose for posterity. The postman is easily identified and the variety of clothing worn reflects the different social classes. Against the wall lean two baskets and a crate: the hairdresser’s neighbour is a “trader”. *Postes, Télégraphes et Téléphones.

 

C'était la SAISON 2017 des associations :


 

Nous contacter...

Merci de nous faire part de vos remarques :

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.