Vendredi 21 avril 2017

 

CABARET GOURMAND DE  PRINTEMPS

 

Expérience réussie.

 

Une centaine de spectateurs ont apprécié à la fois l'assiette lucoise des dames bénévoles de Voconces Anim' et surtout le spectacle varié qui leur été proposé.

Avaient été invités des artistes de Luc et des environs et avec eux on est passé de l'Argentine d'Amando Resueno à Miscon  (avec Anna-Bella et Georges-Henri Ducreux et leur amie Amy Blake), de Bach à aujourd'hui avec le violoncelle de Mathieu Lachand et les chansons de son ami Max Cambrousse.

Et puis il y avait les interventions amusantes et amusées des improvisateurs diois et des conteurs de Racont'Art. Soirée parfaitement mise en scène par Alin Curtet et mené avec enthousiasme par  Christian Le Corvic.

On peut déjà l'annoncer : en 2018, il y aura, dans le même esprit, un Cabaret Gourmand de Printemps. 


 

Jeudi 13 juillet 2017

 

LA FÊTE DU FOUR

 

Un très beau temps ...

 

Dans la journée, des stands d'artisans et de peintres à attiser toutes les envies et un concours de peintures qui a rassemblé de nombreux candidats et un beau public.

Puis à la tombée du jour , le plaisir de se revoir, de s'asseoir  avec les amis, de boire un verre, d'écouter de vieilles chansons  avant de déguster un repas régional.

Enfin, le plaisir de danser ou de regarder, surtout d'être ensemble, ce jusqu'à tard dans la nuit ( une notion dont la limite varie avec l'âge !).

 

Une magnifique journée.


 

 

 Vendredi 28 juillet

 

LUC en FÊTE

 

Cette journée du 28 Juillet a un peu déçu les organisateurs qui attendaient un public plus nombreux.

Mais, comme on dit, les absents ont eu tort.

 

Les animations de l'après-midi ont satisfait tous les publics. Les sœurs Bibulle ont ravi les enfants avec leurs grosses bulles et les anciens avec leurs vieilles chansons. Cabeolum Folk  a régalé les amateurs de folklore vivant et certains ont pu se rappeler le bon vieux temps, celui où c'étaient eux qui dansaient.

Quant aux amateurs passionnés de l'APER, ils ont fait découvrir à beaucoup ce que faisaient les paysans d'antan: presque tout ...et avec des outils et des machines qui, certes, n'étaient pas ceux d'aujourd'hui.

 

Le concert du soir laissera à tous les spectateurs un souvenir impérissable. Le Condor, qui remplit les salles, les théâtres et les  places, mérite bien son succès. Ce groupe a revisité des œuvres du folklore, en a interprété  de modernes, le tout dans un déluge de sons et de lumières aussi variés que les instruments qu'il utilise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


LE VIDE- GRENIERS

 

Quelques gouttes le matin ont arrêté quelques vendeurs qui, évidemment, ont eu tort.

 

Les acheteurs étaient nombreux, le temps pour une fois pas trop chaud et l'atmosphère bien agréable, même pour ceux qui n'ont pas fait les affaires dont ils rêvaient.

 


 

Dimanche 27 août

 

LE REPAS DE FIN DE SAISON

 

A la fin de l'été, Voconces Anim' a l'habitude de rassembler ses adhérents de leurs amis autour d'un repas de grillages et de crudités; cette année il y avait aussi des frites, bien appréciées malgré la chaleur.

Ambiance familiale et fraternelle qui clôt parfaitement la saison d'été.


 Samedi 28 octobre

 

LES FRÈRES BRASSENS 

AU CABARET D'AUTOMNE

 

Pour le Cabaret  Gourmand d'Automne du 28 octobre, Voconces Anim' a dû refuser des entrées "avec repas" et une vingtaine de spectateurs ont dû patienter avant le concert

depuis le matin la salle a été animé par l'atelier Pictural et son exposition en partie thématique et les bénévoles de Voconces Anim'  préparaient salle et repas.

Enfin... A 21 heures, les Frères Brassens sont entrées en scène. Drôles de frères : un très grand, le chanteur, un plutôt fluet, le batteur, et un troisième, bassiste un peu replet mais toujours  en mouvement. Drôles de  frères, mais quelle harmonie entre eux et avec leur répertoire! Pendant près d'une heure et demie, le public a été enthousiasmé par la qualité des chansons de Brassens, ça personne n'en doutait, et par celle de l'interprétation du trio. Celui-là, qui a su moderniser avec succès la musique du poète, mêle parfaitement deux précieuses qualités : celle de ne pas se prendre au sérieux et celle de travailler sérieusement. Alors ce fut une suite ininterrompue de chansons cultes rajeunies, de transitions aussi amusées qu'amusantes, le tout épicé un instant par une "Canne à la Ligne" créée par le groupe et qui n'a laissé personne indifférent. Il y eut aussi des moments d'émotion et on se rappellera longtemps qu' " il n'y a pas d'amour heureux". Tans pis... Tous les spectateurs ont entendu, écouté, apprécié  de bien belles chansons, salué de "miaous" enthousiastes  le chat de Margot et même chanté à pleine voix les "Copains d'abord".

Après, beaucoup de copains  étaient encore là, au bar, fêtant à la Clairette le succès de la soirée.

Merci aux Frères Brassens qui, bien sûr, étaient parmi eux.

 

 

 


 

C'était la SAISON 2017 des associations :


 

Nous contacter...

Merci de nous faire part de vos remarques :

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.